Quels critères pour bien choisir son professionnel de la maçonnerie?

Le savoir-faire d’un maçon dans la construction d’une maison est irremplaçable. C’est lui qui va assurer les fondations et les murs, il est donc garant de la stabilité entière d’une construction, et la bonne continuité d’un chantier va dépendre de son travail. Mais comment trouver un maçon fiable et compétent ? Pas toujours facile de s’y retrouver, surtout quand on n’y connaît rien… Ce guide a été rédigé pour vous aider à bien choisir votre professionnel de la maçonnerie.



Définissez bien votre projet en amont

La première chose à faire avant de vous lancer dans des travaux de maçonnerie, c’est de bien définir votre projet. S’agit-il d’une construction de maison ou d’une rénovation ? S’agit-il de gros-œuvre ou de petits travaux de maçonnerie ? « Certains maçons vont faire plus de neuf, d’autres de la rénovation, d’autres des petites bricoles… Il faut donc bien se renseigner sur ce que votre maçon fait et ne fait pas», conseille ainsi Dylan Lucas, maçon en Ille-et-Vilaine.

Pour rendre vos recherches efficaces, donc, réfléchissez bien à ce que vous désirez en amont. Et prenez en considération les limites et contraintes que vous êtes susceptibles de rencontrer, en termes de budget et de délais notamment. Ce conseil semble évident, mais il est primordial. L’idéal est de rencontrer le professionnel que vous avez choisi.

« Je rencontre toujours le client au moment d’établir le devis, commente Ludovic Pinot, à son compte en Haute-Savoie. Je peux ainsi le conseiller sur les matériaux il faut utiliser, lui dire s‘il a fait le bon choix pour les extensions, pour les ouvertures etc. »

Assurez-vous que le professionnel auquel vous faites appel est l’homme (ou la femme) de la situation

Choisissez un professionnel habilité et qualifié pour vous assurer un travail de qualité. Et vérifiez qu’il dispose bien des qualifications et de la formation requises. N’hésitez pas à lui demander de vous présenter ses diplômes pour vous faire une idée sur ses compétences.

Il existe différentes formations pour accéder au métier de maçon :

- CAP maçon

- CAP constructeur en béton armé du bâtiment

- CAP constructeur en ouvrages d’art

- Bac pro technicien du bâtiment organisation et réalisation de gros œuvre

- Bac pro interventions sur le patrimoine bâti

- BP maçon

- BP construction en maçonnerie et béton armé

- MC restauration du patrimoine architectural, option gros œuvre

- MC béton prêt à l’emploi.

Renommée et références : des critères essentiels

La plupart des professionnels sont unanimes : rien de tel que le bouche à oreille pour bien choisir un professionnel. Car un maçon qui travaille bien a forcément bonne réputation. « L’idéal, c’est de vous faire recommander un professionnel par un membre de votre entourage. En effet, dans ces cas-là, on a déjà une idée de comment la personne travaille parce que des amis ou de la famille ont déjà fait appel à lui et qu’il a fait du bon travail », commente Christophe Bussinet, en exercice en Seine-et-Marne. Et n’oubliez pas la formidable source d’informations que constitue Internet !

La Toile vous offre en effet la possibilité d’échanger avec d’autres internautes ayant déjà fait appel aux services du professionnel sur lequel vous avez jeté votre dévolu. Vous pourrez ainsi consulter les avis qu’ils ont laissés pour vous faire une idée de la qualité du travail fourni. « Maintenant, avec Internet, ça va très vite, commente M. Pinot. Si admettons le mur n’est pas droit, le client peut mettre en garde contre le fait que le maçon n’utilise pas de fil d’aplomb ou ne connaît pas le cordeau pour aligner le mur. Cela permet d’éviter les mauvaises surprises.»



Lorsque vous rencontrez votre professionnel de la maçonnerie, n’hésitez surtout pas à lui demander des références. S’il est sérieux, il sera enclin à vous donner les coordonnées de clients satisfaits. Méfiance, en revanche, s’il rechigne à répondre à vos questions. Posez-lui en le maximum, et assurez-vous qu’il comprenne bien vos attentes. Votre maçon doit pouvoir vous proposer plusieurs solutions. S’il cherche à vous en imposer une, passez votre chemin.

Renseignez-vous sur l’entreprise

N’hésitez pas à demander un extrait de K-bis de la société à laquelle vous faites appel, avec le numéro d’enregistrement au registre du commerce, ou demandez sa carte d’artisan à votre professionnel. Vous pouvez vérifier ces informations en passant un coup de fil au tribunal de commerce de votre département (pour les entreprises générales) ou à la chambre départementale des métiers (pour les artisans). Renseignez-vous sur la situation financière de l’entreprise choisie, en consultant par exemple le site Euridile.

Les garanties et assurances, un point non négligeable

Vérifiez l’existence de garanties et d’assurances. Assurez-vous ainsi que votre maçon vous garantit bien les délais contractuellement afin de vous éviter des situations personnelles difficiles et demandez-lui de vous présenter ses attestations d’assurance. Vérifiez notamment qu’il a bien souscrit une assurance décennale qui vous garantira la réparation des dommages et malfaçons susceptibles d’avoir lieu après l’achèvement des travaux sans avoir à attendre une décision de justice.

Assurez-vous que cette attestation décrit bien les travaux que l’artisan va réaliser chez vous. Enfin, soyez méticuleux et assurez-vous que votre maçon respecte bien les différentes normes et législations. En effet, les murs et en particulier leurs matériaux sont soumis à des normes de sécurité et à différentes réglementations telles que la réglementation thermique.



Prenez contact avec les services techniques de la commune pour ne négliger aucune formalité administrative : nécessité ou non de demander un permis de construire, respect des dispositions locales du Plan Local d’Urbanisme… Et informez-vous sur les législations en vigueur en termes de mitoyenneté.

Soyez attentif au tarif et au détail des coûts

Abordez rapidement la question du budget en exposant précisément le montant dont vous disposez pour les travaux. C’est à partir de ces informations que l’entreprise va pouvoir vous établir un devis précis. Intéressez-vous au tarif horaire de votre maçon, qui peut varier d’un professionnel et d’une région à l’autre, mais aussi à la qualité des matériaux, au type de finitions et aux différentes prestations, qui peuvent faire varier les prix. Vérifiez notamment si le déblaiement et l’évacuation des gravats sont comprises.

Comparez les devis

Enfin, tous les professionnels vous conseillerons de faire jouer la concurrence en comparant un maximum de devis afin de trouver l’offre la plus adaptée à votre projet. Il est primordial, même si cela peut paraitre rébarbatif, de bien savoir lire un devis. Avec Lebonmacon.pro, vous pouvez comparer 5 devis de professionnels sélectionnés pour vous par nos soins.

Vérifiez ce que mentionne le devis (conception, matériaux, main d’œuvre) et prenez garde aux détails et à la liste des travaux à réaliser. Un devis doit obligatoirement faire apparaître certaines mentions, telles que : • Le nom et d’adresse de l’entreprise ainsi que la votre • La date et le délai des travaux • Le lieu exact du chantier • Le détail des prestations et leur prix HT et TTC • La mention « devis reçu avant exécution des travaux »

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter