Quelles étapes pour la construction de son garage ?

La construction d’un garage ne se fait pas au hasard. Il convient de respecter un certain nombre d’étapes et de bien planifier son projet avant les travaux.

En amont des travaux

Avant les travaux, il faut définir les spécificités (dimension, emplacement, et autres) du projet de construction de votre garage en fonction de plusieurs paramètres : préférences, budget, usage visé et espace requis, etc. Votre choix sera orienté par les règles d’urbanisme appliquées au sein de votre région, car elles seules décident de ce qu’il est possible de faire ou pas. Il vous faudra peut-être obtenir un permis de construire à la mairie de votre commune si la superficie de votre garage est supérieure à 20 m². Il est également essentiel de vous renseigner sur le coût des matériaux susceptibles d’être employés, car il est extrêmement variable selon celui que vous choisirez.

Le type de garage

Pour la construction du garage proprement dit, vous avez le choix entre plusieurs modèles :

• Enterré pour gagner un maximum de place. Il faudra par contre prévoir des travaux importants pour déblayer, niveler, construire une rampe d’accès, des murs de soutènement et autres.
• Semi-enterré, l’idéal pour un terrain est en pente. Le chantier est beaucoup plus facile à mettre en œuvre dans la mesure où il n’est pas nécessaire de construire une rampe d’accès. Son toit peut par ailleurs être utilisé comme terrasse, ce qui lui confère une certaine valeur ajoutée.
• Accolé pour un accès direct à la maison. Cette variante est deux fois moins chère qu’un garage enterré.
• Séparé pour éviter les nuisances liées à la pollution sonore et aux gaz d’échappement.

Les matériaux

Tout dépend du travail à effectuer, parce que vous n’utiliserez pas les mêmes éléments pour ériger la fondation, les murs, la couverture ou encore les portes de votre garage. Quoi qu’il en soit, les matériaux que vous choisirez pour le sol et les murs de votre garage devront garantir robustesse et harmonie à l’ensemble de la structure. Ils devront aussi être compatibles avec les finitions que vous recherchez. Les murs seront généralement en brique, en parpaings ou en bois, mais vous pouvez aussi utiliser du béton ou des pierres (moellons) pour les édifier. Le sol pourra être fait avec du béton, du carrelage, de la résine ou des dalles PVC. Chacune de ces options a ses avantages et ses inconvénients (temps d’installation, entretien, coût, résistance, durée de vie, et autres). Libre à vous de décider laquelle est la plus adaptée à votre projet.

La porte du garage

Les portes de votre garage jouent un rôle important en termes de sécurité et d’isolation. Le choix des portes du garage doit être méticuleux. En effet, cette partie de la structure joue un rôle sécuritaire, énergétique et pratique non négligeable. Vous trouverez différents modèles (battantes, électriques, coulissantes, manuelles, etc.) en bois, en acier, en verre, en PVC ou en aluminium.

La toiture du garage

Le choix de la toiture dépendra de nombreux facteurs, notamment des règles d’urbanisme en vigueur dans votre région. Celles-ci vont déterminer le type de matériau que vous pourrez utiliser pour la construction du toit de votre garage (bacs d’acier, tuiles, bois, ardoises, fibrociment, shingle, etc.) et son isolation.

L’isolation du garage

L’isolation de votre garage vous permettra de mieux contrôler votre facture énergétique en optimisant le flux thermique. Pour ce faire, vous devrez correctement et entièrement l’isoler: toiture, plafond, murs et porte.

Autour de la même thématique

Garage : quelle porte choisir ?
Construction de garage : les différents types
Pour quel matériau opter pour les murs et sols de mon garage ?
Chosir la toiture de son garage
L’isolation du garage
Faire de son garage une nouvelle pièce

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter