Comment bien isoler mon garage ?

De nombreux propriétaires ne se soucient pas de l’isolation du garage, ce dernier n’étant pas une pièce à vivre. Dans le cadre d’une construction de garage, il est pourtant très important de bien isoler pour éviter les déperditions de chaleur affectant le confort des pièces attenantes. Il convient ainsi d’isoler les murs, le plafond et la porte.

L’isolation des murs

Bien isoler le garage implique forcément des travaux au niveau des murs afin d’éviter les ponts thermiques. Vous aurez donc à doubler vos murs avec des couches d’isolants.

Vous avez le choix entre différentes matières parmi lesquelles la laine de verre ou de mouton, la fibre de lin… Ces panneaux d’isolation seront placés sur des armatures métalliques fixées au mur. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour des plaques d’isolation collées directement aux murs.

Ces produits 2 en 1 sont constitués d’une plaque de plâtre doublée d’un isolant tel la laine de roche ou du polystyrène expansé. Avant de procéder à la pose, vérifiez qu’il n’y a aucune trace d’humidité sur les supports. Si des signes d’infiltration d’eau sont visibles, il vaut mieux traiter le problème en cherchant sa cause avant d’isoler les murs.

L’isolation du plafond

L’isolation du plafond du garage est nécessaire dans le cas où une pièce à vivre est située au-dessus. Reprenez le même principe que pour l’isolation des murs. Vous pouvez utiliser des tasseaux ou des armatures métalliques pour fixer les isolants et plaques de plâtres au plafond. Vous avez le choix entre différents types d’isolants tels la laine de roche, de bois ou de verre.

Notez que la laine de roche et la laine de verre améliorent également l’isolation acoustique de la pièce. Elles sont idéales si des appareils bruyants tels une machine à laver ou un sèche-linge se trouvent dans le garage. Privilégiez les isolants certifiés Acermi, Cstb, NF ou CE pour optimiser votre confort.

L’isolation de la porte

L’isolation de la porte du garage n’est pas à négliger pour limiter les pertes de chaleur. La seule méthode est d’installer un isolant en surépaisseur de la porte. Il est recommandé d’opter pour un isolant mince réfléchissant la chaleur. Ce type d’isolant conserve la chaleur pour vous protéger du froid hivernal et repousse la chaleur en été.

Privilégiez les mousses de polyuréthane ou de polystyrène si la porte de votre garage est en métal ou en PVC. La laine de bois constitue également une alternative intéressante à ces deux isolants. De plus, elle est appréciée pour sa capacité à absorber l’humidité. Vous jouirez ainsi d’un air sain à l’intérieur de votre garage.

Autour du même sujet

Construction de garage : les étapes à respecter
Les différentes portes de garage
Les différents types de garage
Quel matériau pour mon garage ?
Garage : quelle toiture ?
Faire de son garage une nouvelle pièce à vivre

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter