Quelle toiture pour mon garage ?

Dans le cadre d’une construction de garage, il est important de choisir une toiture adaptée en termes de forme et de matériau.

Pensez votre garage dans les moindres détails

Dès le départ, vous devrez déterminer la taille de votre garage en fonction de vos préférences, de votre budget et de l’espace dont vous aurez besoin. Vous pourrez ensuite opter pour une charpente, petite ou grande (accolée à un mur ou indépendante) afin d’améliorer le confort ou les conditions d’isolation. Votre choix sera orienté par les normes d’urbanisme en vigueur dans votre région, car elles seules décident de ce qui est possible ou impossible. Il est aussi important de connaître le coût des matériaux qui est extrêmement fluctuant selon celui pour lequel vous opterez.

Il ne vous reste plus qu’à trouver la forme idéale (plate, monopente, deux pentes, etc.) pour la toiture de votre garage, par exemple un toit plat avec une dalle en béton, des bacs en acier ou un support bois isolé au bitume. Le type de toiture que vous choisirez, de même que le matériau entrant dans sa composition, doit être défini par un certain nombre de critères bien précis. Au-delà du simple aspect esthétique, vous devrez vous assurer que le type de couverture et le matériau de base sélectionnés sont parfaitement adaptés à l’usage auquel vous les destinez.

A noter qu’il existe des garages préfabriqués simples dans leur mise en œuvre, personnalisables et bon marché avec des toitures de styles et de types variés (en shingle, en panneaux de tuiles métalliques, en bois nu renforcé, etc.)

Les matériaux

Ils diffèrent par leur prix et par leur facilité d’installation, des données à considérer avant de faire son choix :

• Le zinc est léger, résistant et très esthétique. Il est recommandé même pour les toits aux formes originales, mais nécessite l’expertise d’un spécialiste.
• Le cuivre est léger, très apprécié pour ses teintes rouille, sa résistance et ses propriétés antiseptiques naturelles.
• La tuile est un matériau classique, mais lourd. Son esthétique particulière assure généralement de magnifiques réalisations. Elles ne conviennent cependant pas à toutes les couvertures de garage.
• Le fibrociment est un matériau ancien, fragile et mal isolant, utilisé autrefois pour certaines granges et hangars.
• L’ardoise est un matériau classique par son aspect, résistant, mais cher, qui peut s’installer sur des pentes à très forte inclinaison.
• L’aluminium est un matériau moderne, mais réfléchissant. Il est résistant et facile à installer.
• Le bois a un cachet particulier indémodable. Il requiert néanmoins un entretien régulier.

L’isolation

Même s’il ne s’agit pas d’une pièce d'habitation à proprement parler, le garage stocke de la chaleur et préserve du bruit. Cependant, les déperditions thermiques des garages peuvent devenir importantes au point que vous ayez besoin de renforcer l’isolation. Pour les toitures plates, cette isolation se fera idéalement par l’extérieur en utilisant des panneaux sandwich et devra être correctement jointée.

Pour les toitures en pente, vous pouvez isoler par l’intérieur avec des isolants synthétiques à base de polyuréthane, de la laine de verre, des isolants minéraux, des isolants minces ainsi que la laine de mouton ou d’ouate de cellulose.

N’oubliez pas également de vérifier l'étanchéité de la porte du garage pour optimiser votre protection contre les variations de température non contrôlées.

Autour du même sujet

Les étapes de construction d’un garage
Garage : quelle porte choisir ?
Construction de garage : les différents types
Pour quel matériau opter pour les murs et sols de mon garage ?
L’isolation du garage
Aménager son garage une nouvelle pièce

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter