Le gros œuvre, qu’est-ce que c’est ?

Etape fondamentale dans les travaux de la construction d’un bâtiment ou d’une maison, le gros œuvre est la base de l’ossature et est donc garant de l’entière stabilité et de la solidité du bâti. C’est lui qui va permettre à la construction de se maintenir.



Le gros oeuvre

Il englobe tous les travaux de maçonnerie et correspond aux parties qui vont soutenir le poids de la maison et qui vont lui permettre de lutter contre les intempéries :

- Les fondations

- L’assainissement

- Le soubassement, qui est enterré

- L’élévation ou superstructure, qui s’élève hors du sol

Les murs porteurs, poteaux, poutres et planchers font également partie du gros œuvre. D’aucuns y englobent également la charpente, la couverture et les menuiseries extérieures. Cette étape est achevée lorsque la construction est « hors d’eau » – c’est-à-dire lorsque la couverture a été posée – et « hors d’air » – lorsque les menuiseries ont été mises en place. Peuvent alors commencer les travaux de second œuvre et de finition : isolation, cloisons, revêtements, cheminées etc. en faisant appel à un génie civile et aux métiers du btp pour la conduite de travaux dans le bâtiment.

L’ossature des petites constructions est généralement conçue en pierre, en bois, en terre (cuite ou crue) ou en parpaing . En revanche, pour les grosses structures, elle est conçue en béton armé et peut être enterrée. Autres matériaux qui peuvent être utilisés pour le squelette des grosses constructions : la charpente métal ou la charpente bois lamellé-collé, beaucoup plus légères, les constructions métalliques demandant souvent la présence de conducteurs d'engins de chantier, notamment de grues, pour l'avancement des travaux et les manœuvres plus lourdes requérant une formation technique pour respecter les délais.

Chaque étape du gros œuvre joue un rôle fondamental dans la solidité du bâti et dans la qualité de son isolation. Il est donc indispensable de faire appel à un professionnel de la maçonnerie pour coordonner les principales missions de ces travaux de gros œuvre car ces derniers nécessitent des compétences particulièrement poussées et des moyens techniques importants. Il est ainsi recommandé de faire réaliser ses fondations par un maçon après avoir fait effectuer une étude du sol par un géomètre du génie climatique ainsi qu'un dessinateur projeteur afin d'assurer un bon suivi de chantier pour l'ingénieur des travaux. Au-delà de la construction pure, il existe différents travaux de gros œuvre.

Quelques travaux :

La surélévation de maison

Il est possible d’agrandir sa maison en lui rajoutant un étage. C’est ce qu’on appelle la surélévation de maison. Cela passe par des travaux d’élévation de la toiture faisant appel à un couvreur. Ce type d’agrandissement n’est possible que si la pente du toit est inférieure à 30 degrés et que votre région interdit la modification de cette pente. La nouvelle partie créée pourra être en maçonnerie béton ou en ossature bois. Pour la première, il est nécessaire de tenir compte de la pression exercée sur les fondations d’origine et l'enveloppe du bâtiment.

L’extension de maison

Pour gagner en espace habitable, il existe une autre solution : l’extension de maison par le côté. Dans certains cas, une étude de sol préalable par un géologue est nécessaire pour vérifier que le terrain peut bien accueillir une pièce supplémentaire . Cela va permettre de définir le système de fondation le mieux adapté à votre projet et d’en assurer la durée dans le temps. Cette extension peut être une construction maçonnée classique, mais également une ossature bois ou un béton branché.



La démolition de maçonnerie

Les travaux de démolition de maçonnerie font également partie du gros œuvre. Ils peuvent être faits manuellement dans le cas de petites superficies, ou l’on peut avoir recours à du matériel plus puissant ou à de la dynamite dans le cas de superficies plus importantes. Un recours à certains types d'engins de démolition peut être requis, notamment pour la destruction de constructions durables. Ce type de travaux exige l’obtention d’un permis de démolir. Il faudra ensuite procéder à l’évacuation des gravats.

Les travaux d’enrochement

Les travaux d’enrochement font également partie du gros œuvre. On appelle enrochement l’utilisation de gros blocs de roche pour la construction de barrages notamment, ou pour protéger de l’érosion des parties immergées des ouvrages d’art. Le suivi de chantier permet en général d'avoir une bonne idée de ce qui est à prévoir dans ce domaine.

Quelques conseils

Lors de la réalisation de vos travaux de gros oeuvre (ou second oeuvre) par une entreprise de bâtiment travaux publics, n'hésitez pas à être très pointilleux sur la qualité du projet de construction. Il est nécessaire d'avoir une étroite liaison avec votre chef de chantier ou chef d'équipe pour s'assurer que tous les métiers travaillant sur votre aménagement extérieur soient efficaces.
Lorsque vous souhaitez construire une maison, il est important de rencontrer aussi bien le directeur de travaux que les autres métiers travaillant sur votre chantier: le monteur, le plaquiste, le coffreur, le poseur, le carreleur, le peintre en bâtiment, le projeteur.. et il peut aussi être intéressant de se renseigner sur les sous traitants de votre maître d'ouvrage.
De plus, le choix des matériaux de construction est tout aussi important que l'obtention de renseignements sur les métiers du bâtiment. En effet, il peut être intéressant pour vous de vous renseigner sur les blocs de béton, le dallage, le mortier, le coffrage..

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter